Lettres biologiques, amours interdites

Crédit photo :

Marie-Andrée Lemire

Producteur

Type d'intervention

Spectacle

Catégorie littéraire

Autre

Public

Adolescents, Adultes, Aînés

Médiation culturelle?

Oui

Coût de l'œuvre

1 500 $ à 2 999 $

Nombre de participant.e(s)

2

Montréal

1h15

Description

De 1933 à 1944, le frère Marie-Victorin et sa collègue Marcelle Gauvreau, plus jeune de 22 ans, entretiennent une correspondance soutenue, à la fois scientifique et amoureuse – et forcément secrète : il est un religieux, elle est célibataire. Entre ces deux passionnés de botanique, une relation hors du commun se développe au fil des années. Cette relation épistolaire, volontairement platonique mais peut-être un peu plus, nous fait voyager dans un univers d’admiration mutuelle, de tendresse, de profonde amitié et d’amour sublimé. Mais aussi, de descriptions biologiques d’une scientifique précision, de recherches très libres sur la sexualité humaine et de réflexions sur l’éducation à la sexualité, tout cela dans un Canada français imprégné de religion et soumis à l’Église catholique. Leur correspondance, écrite dans une très belle langue, laisse découvrir des élans amoureux parfois mal retenus. « Je resterai avec vous, près de vous, toute à vous, toujours, toujours, jusqu’à la mort », écrit Marcelle en 1940. « Quoi que vous fassiez, où que vous soyez, vous êtes toujours l’âme de mon âme. Je vous serre sur mon cœur très très fort », écrit Marie-Victorin dans sa dernière lettre, en 1944, peu de temps avant sa mort. Mentionnons que ces lettres ont été publiées aux Éditions du Boréal plus de trois quarts de siècle après qu’elles eurent été écrites.

Crédits de production

Textes : Frère Marie-Victorin, Lettres biologiques (Éditions du Boréal, 2018) et Marcelle Gauvreau, Lettres au frère Marie-Victorin (Éditions du Boréal, 2019) / Idée originale : Yanick Villedieu / Choix et montage des textes : Marika Lhoumeau et Yanick Villedieu Mise en lecture : Marika Lhoumeau / Interprétation : Marika Lhoumeau et Yanick Villedieu / Voix – Lecteur de nouvelles : Raymond Archambault / Conception sonore : Éric Forget / Lumière : Anne-Marie Rodrigue-Lecours / Accessoires et costumes : Pierre-Luc Boudreau / Une production du Festival de la littérature (FIL) 2020

Contact

Jérémie Niel

D'autres œuvres

Voir les détails
Comme une lettre à la malle : Correspondances
Voir les détails
En vérité, en vérité je vous le dis
Voir les détails
Lettres biologiques, amours interdites
Voir les détails
Concours de menteries

Oeuvres reliées

Voir les détails
Comme une lettre à la malle : Correspondances
Voir les détails
En vérité, en vérité je vous le dis
Voir les détails
Lettres biologiques, amours interdites